IMG_6390(sur l'air de "l'amour à la plage" de Niagara)

Me voilà de retour de Croatie où j'ai passé une semaine superbe à découvrir ce chouette pays, à profiter du soleil et à me baigner !
Pour moi, pas question de repasser sous injections pendant les vacances. Le confort de la pompe est bien trop grand, alors même s'il faut cohabiter avec elle quand je suis en maillot, je préfère l'emmener avec moi au bord de la piscine et sur plage.

Si si c'est possible. Je vous explique.

J'enfile mon maillot deux pièces. Je planque la pompe dans mon haut de maillot, comme dans mon soutif et j'enfile une petite robe légère. Je file à la piscine. Je m'installe : serviette, bouquin, lunettes de soleil, i-pod, bouteille d'eau, petits gâteaux. J'enlève ma robe et comme j'ai très chaud, je pique directement une tête après m'être déconnectée au préalable ! Je met ma pompe bien en sécurité dans mon sac et à l'ombre. (Je voudrais pas qu'elle prenne un coup de chaud !)
Je m'éclate dans l'eau, je nage pour me dépenser (car ça brûle du sucre) et ça, je peux le faire pendant 2 heures, c'est le temps maximum pendant lequel je peux rester sans insuline.
Je sors de l'eau et je m'allonge dans mon transat. Là, selon mes envies (et en fonction du temps passé dans l'eau et de ma glycémie) je me rebranche, ou pas. Si je me rebranche, je laisse la pompe posée à côté de moi et j'ai jamais vu personne me poser de question !! A la plage, idem, je fais juste attention au sable qui pourrait s'infiltrer dans la pompe et dans le lecteur de glycémie. Et puis ensuite je mange une glace, hop le petit bolus qui va bien et c'est le bonheur !

L'intérêt de ce post ? Déjà, il est pour Caroline, qui se pose pas mal de question quant à la pompe et ensuite pour vous autres DID qui me lisez à l'approche de l'été et qui angoissez déjà à la vue du maillot.
Garder la pompe, exhiber votre cathé, au moins les gens autour de la piscine regarderont autre chose que vos bourrelets !! ;-)