docteurC’est ce soir à 17h ; mon rdv trimestriel chez ma diabéto préférée.

Cela fait 6 ans qu’elle me suit, qu’on a testé ensemble plusieurs schémas d’insuline différents, qu’on a essuyé quelques défaites, un peu de larmes, mais aussi des victoires et c’est aussi ensemble que nous sommes passées sous pompe. Oui, je dis bien ensemble, car avant moi les patients pompés, elle avait plutôt tendance à les fuir.

Bref, tout ça pour dire qu’une certaine complicité s’est installée entre nous. Entre petites moqueries (je n’oublierais pas la réflexion qu’elle m’a faite en juillet quand je lui ai dit que j’avais arrêté la pilule mais que cependant mon ami et moi nous protégions encore en attendant que mes règles reviennent afin que je sache exactement où j’en étais au niveau de mes cycles – z’avez suivit ?- Bref, elle a rigolé en me disant « Mais enfin, pourquoi vous attendez ???c’est ridicule, allez-y ! » J’ai fais de grands yeux ronds, elle se moquait de moi la coquine !), intense réflexion (aïe le schéma de base de la pompe tout un calcul) et grands fous rires (« Mais enfin, c’est quoi ce tableau de glycémie ? j’y comprends rien à vos tableaux et puis l’informatique c’est trop compliqué » :-D ), j’attends avec impatience qu’elle me suive tout au long de ma future grossesse.

Ce soir donc, munie de mes tableaux d’enfer, je vais la voir avec en poche une hb de 6.8%, des glycémies plus que capricieuses au réveil depuis deux semaines, deux kilos en plus, je l’espère une tension correcte suite à mon changement de traitement et en lui annonçant que les essais bébé ont (enfin) commencé.

EDIT DE 21H

Rdv cordial et sympa chez le Docteur R.

Elle me demande comment je vais. Je lui dit que je vais bien, que mon Hb n'a pas bougé depuis juillet, que j'ai commencé les essais bébé et que j'attends...Elle sourit "Surtout ne vous focalisez pas là dessus, je vous sens très en attente ! C'est la meilleure façon de ne pas y arriver. Vous risquez même de faire un blocage ovarien. Et après c'est de la sophrologie qu'il va falloir faire ! Restez zen, ça viendra. Si ça devient une obsession, on ne fait plus jamais l'amour, on le fait parce qu'il faut faire un bébé, c'est pas terrible" Elle a raison. Détail des glycémies ensuite, elle n'est pas contente, c'est très moyen. Trop d'hypers, les post-prandiales ne sont pas bonnes. (Par contre mes nouveaux tableaux, elle adore ! Elle les a même photocopié ! ) Nous décidons de revoir le schéma de base en insuline à la hausse et les bolus à la baisse. La pesée : eh oui, j'ai pris deux kilos. Evidemment, quand la pompe fait maigrir, chez moi, elle fait grossir...No comment. Prise de la tension : 12.8 !! Miracle les nouveaux médocs font leur effet on dirait. Elle est ravie et moi aussi. Je lui dit que je vais chez la gynéco lundi. C'est elle qui me l'a conseillé. Elle est un peu austère mais très professionnelle, elle va lui faire un courrier de recommandations à mon sujet.

Exigeante, elle aimerait que d'ici mon prochain rdv, le 4 décembre, j'ai une hb de 6.6-6.4% et que mes post-prandiales ne dépasse pas 1.20g. Y'a du boulot.